Le bâtiment se redresse

Posté le : 07/06/2016


Selon les chiffres publiés aujourd’hui même par le Commissariat général au développement durable, le nombre de logements autorisés à la construction s’établit à 97.700 sur trois mois, soit une hausse de 10,0 % par rapport au trimestre février-avril 2015. Sur un an, la création de logements s’établit ainsi à 396.500 unités, attestant du maintien dans la durée de la hausse de l’activité (+7,4 % par rapport à l’année précédente). Cette dynamique est particulièrement marquée dans le domaine des logements collectifs : cumulé sur douze mois, le nombre d’autorisations à construction s’élève à 202.700 unités, en hausse de 9,5 % par rapport à l’année précédente. On observe toutefois, ce mois-ci, « un tassement relatif du nombre d’autorisations par rapport au nombre très élevé enregistré à la fin de l’année 2015, conséquence de l’augmentation des ventes liée à la défiscalisation et de la fin initialement programmée au 31 décembre 2015 de l’allongement de durée de validité des permis de construire », explique le ministère du Logement dans un communiqué.


Mais la croissance des mises en chantier, toujours décalée par rapport à celle des autorisations, se confirme. Les constructions de logements commencées au cours des trois derniers mois augmentent de 1,7 % par rapport au même trimestre en 2015. Ce sont ainsi 352 900 chantiers qui ont été lancés depuis douze mois, en hausse de 3,8 % par rapport au cumul des 21 mois précédents. Là encore, le logement collectif est moteur (+7,5 %).

Preuve que le secteur de la construction dans son ensemble est à la fête, la construction de locaux non-résidentiels affiche elle aussi une dynamique positive et durable, avec 9,1 millions de m² autorisés au cours des trois derniers mois, soit une hausse de 8,7 % par rapport à la période février - avril 2015. Fait nouveau et notable, la construction dans le secteur de l’artisanat, qui stagnait jusqu’ici, est à son tour en augmentation (+2,3 %). Seuls l’hébergement hôtelier (-7,9 %) et les locaux de service public ou d’intérêt collectif (-3,3 %) marquent le pas.

Enfin, les indicateurs de la commercialisation de logements reflètent eux aussi une dynamique de fond, à même de prolonger durablement l’orientation à la hausse du secteur dans son ensemble. Le nombre de réservations à la vente s’établit à 28 600 unités sur trois mois, en hausse de 15,2 % par rapport au premier trimestre 2015. Sur un an, ce sont 107 253 logements qui ont été réservés à la vente, soit une augmentation de 18,1 % par rapport à l’année dernière, qui confirme l’accélération de la reprise observée depuis fin 2014.


Ces résultats très positifs se reflètent particulièrement dans la commercialisation des appartements, à travers les réservations (26 250 unités sur les trois derniers mois, +15,6 % par rapport au 1er trimestre 2015) comme dans les mises en vente (25 300 unités, +18,3 %).